Pourquoi utiliser le moringa ?

© MoringaConseil | Comment perdre du poids grâce au Moringa ?

Qu’ est ce que le Moringa ?

Le moringa est une plante originaire de certaines régions de l’Inde, du Pakistan, du Bangladesh et de l’Afghanistan. Elle est également cultivée sous les tropiques comme sur l’île de la Réunion. Les feuilles, l’écorce, les fleurs, les fruits, les graines et les racines sont utilisés pour fabriquer des médicaments.

Le moringa est utilisé pour traiter l’asthme, le diabète, l’obésité, les symptômes de la ménopause et de nombreuses autres maladies, mais il n’existe pas de preuves scientifiques solides pour étayer ces utilisations.

L’huile des graines de moringa est utilisée dans les aliments, les parfums et les produits de soins capillaires, ainsi que comme lubrifiant pour les machines.

Le moringa est une source alimentaire importante dans certaines régions du monde. Comme il peut être cultivé facilement et à peu de frais, et que les feuilles conservent beaucoup de vitamines et de minéraux lorsqu’elles sont séchées, le moringa est utilisé en Inde et en Afrique dans des programmes alimentaires pour lutter contre la malnutrition. 

Les gousses vertes immatures (pilons – bâton mourongue) sont préparées de la même manière que les haricots verts, tandis que les graines sont retirées des gousses plus matures et cuites comme des pois ou grillées comme des noix. 

Les feuilles sont cuites et utilisées comme des épinards, et elles sont également séchées et réduites en poudre pour être utilisées comme condiment ou bien consommer fraîche dans une simple salade.

Le tourteau de graines qui reste après l’extraction de l’huile est utilisé comme engrais, mais aussi pour purifier l’eau des puits et pour éliminer le sel de l’eau de mer.

Comment fonctionne le Moringa sur votre corps?

Le moringa contient des protéines, des vitamines et des minéraux. En tant qu’antioxydant, il semble aider à protéger les cellules contre les dommages.

Qu’ est ce qu’un antioxydant ?

Les antioxydants sont des molécules qui combattent les radicaux libres dans le corps. Les radicaux libres sont des composés qui peuvent causer des dommages si la teneur en radicaux libres dans votre corps est trop élevée. Ils génèrent de nombreuses maladies, comme par exemple le diabète, les maladies cardiaques ou encore différents cancers. 

Votre corps a ses propres capacités de défense antioxydantes pour contrôler les radicaux libres. Cependant, des antioxydants se trouvent également dans les aliments, en particulier les fruits, les légumes et d’autres aliments entiers à base de plantes. 

Il existe différentes vitamines, telles que les vitamines E et C, qui sont également des antioxydants efficaces. Les conservateurs antioxydants jouent également un rôle essentiel dans la production alimentaire en prolongeant la durée de conservation des aliments.

Résumé

Les antioxydants sont des molécules qui neutralisent les radicaux libres, et les molécules « radicaux libres » sont instables et peuvent endommager vos cellules.

Utilisations et efficacité du Moringa  sur votre corps ?

L’asthme. Les premières recherches montrent que la prise de 3 grammes de moringa deux fois par jour pendant 3 semaines réduit la gravité des symptômes de l’asthme et améliore la fonction pulmonaire chez les adultes souffrant d’asthme léger à modéré.

Diabète. L’effet du moringa sur le contrôle du diabète n’est pas clair. Les premières recherches montrent que la prise de comprimés de moringa avec un médicament appelé sulfonylurée n’améliore pas le contrôle du sucre dans le sang, mesuré par le taux d’hémoglobine A1C. Mais il semble qu’il réduise les taux de glycémie à jeun et après les repas par rapport à la prise de sulfonylurées seules chez les personnes diabétiques.

D’autres recherches montrent également que le fait de prendre des feuilles de pilon de moringa avec les repas pourrait également réduire le taux de glycémie post-prandiale chez les personnes diabétiques ne prenant pas de médicaments contre le diabète.

VIH/SIDA. Les premières recherches montrent que la prise de poudre de feuilles de moringa à chaque repas pendant 6 mois pourrait augmenter l’indice de masse corporelle (IMC) mais ne semble pas améliorer la fonction immunitaire.

Taux élevé de cholestérol ou d’autres graisses (lipides) dans le sang (hyperlipidémie). L’effet du moringa sur la réduction du taux de cholestérol n’est pas à 100 % confirmé. Des premières recherches montrent des résultats mitigés mais pas forcément décevants. Des recherches supplémentaires sont nécessaires. Mais il semblerait tout de même que le Moringa ait un effet bénéfique dans la diminution du cholestérol dans votre corps.

L’allaitement maternel. Les recherches concernant les effets du moringa sur l’augmentation de la production de lait maternel sont mitigées. Certaines recherches préliminaires montrent que le moringa augmente la production de lait après une semaine d’utilisation, alors que d’autres recherches préliminaires ne montrent aucun bénéfice. On ne sait pas non plus si le moringa est bénéfique lorsqu’il est utilisé pendant de longues périodes.

Une condition causée par une mauvaise alimentation ou l’incapacité du corps à absorber les nutriments. Les premières recherches montrent que l’ajout de poudre de moringa à la nourriture pendant deux mois permet d’améliorer le poids des enfants malnutris.

Symptômes de la ménopause. Les premières recherches montrent que l’ajout de feuilles de moringa fraîches à la nourriture pendant 3 mois améliore les symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur et les problèmes de sommeil chez les femmes ménopausées en bonne santé.

Carence en vitamine A. Les premières recherches montrent que l’ajout de poudre de moringa aux céréales pour nourrissons n’améliore pas le taux de vitamine A chez les nourrissons qui en ont un faible taux.

Voici une liste non exhaustive de maladies que le moringa peut améliorer ou du moins diminuer les effets.

  • Une forme légère de maladie des gencives (gingivite).
  • Pied d’athlète (Tinea pedis).
  • Contrôle des naissances.
  • Le cancer.
  • Certaines infections (infections opportunistes) chez les personnes atteintes du VIH/sida.
  • Constipation.
  • Pellicules.
  • Diarrhée.
  • Maux de tête.
  • Maladies cardiaques.
  • Insuffisance cardiaque et accumulation de liquide dans l’organisme (insuffisance cardiaque congestive ou ICC).
  • Hypertension artérielle.
  • Augmentation du désir sexuel chez les personnes en bonne santé.
  • Infection des intestins par des parasites.
  • Calculs rénaux.
  • Faible taux de globules rouges chez les personnes souffrant d’une maladie de longue durée.
  • Obésité.
  • Arthrose.
  • Hyperthyroïdie (hyperthyroïdie).
  • Troubles convulsifs (épilepsie).
  • Infections de la peau.
  • Morsures de serpent.
  • Ulcères d’estomac.
  • Gonflement (inflammation) de l’estomac (gastrite).
  • Verrues.
  • Cicatrisation des plaies.
  • Autres affections.

Effets secondaires du Moringa

Les produits contenant des feuilles de moringa ont été utilisés avec une sécurité apparente jusqu’à 6 mois. Les produits contenant des graines de moringa ont été utilisés avec une sécurité apparente jusqu’à 3 semaines.

Par contre, les racines et les extraits de racines de moringa sont possiblement dangereux lorsqu’ils sont pris par voie orale. Pourquoi ? Car, les racines contiennent de l’alcaloïde spirochine, une substance toxique.

Lorsqu’ils sont appliqués sur la peau : Il n’y a pas assez d’informations fiables pour savoir si le moringa est sans danger ou quels peuvent en être les effets secondaires. Mais plusieurs  retours d’expérience montrent des effets plus que bénéfiques.

Quelques précautions spéciales et avertissements au sujet du moringa

La grossesse :  Il n’est pas recommandé de consommer les racines ou l’écorce ou encore les fleurs de Moringa si vous êtes enceinte. Les substances chimiques présentes dans la racine dans les courses et en dans la fleur peuvent tout simplement contracter l’utérus. Dans la médecine traditionnelle la racine était utilisé pour provoquer des fausse couche. 

Il n’y a donc pas assez d’informations disponibles sur l’utilisation de certaines parties du Moringa pendant la grossesse. Rester donc vigilant et nous vous conseillons de ne pas les utiliser. Si toutefois vous souhaitez consommer ce type de produits nous vous recommandons vivement d’en parler à votre médecin traitant

Allaiter : Le moringa est parfois utilisé pour augmenter la production de lait maternel. Il semble être sans danger pour la mère lorsqu’il est pris pendant plusieurs jours. Mais il n’y a pas suffisamment d’informations pour savoir s’il est sans danger pour le nourrisson. Il est donc préférable d’éviter le moringa si vous l’allaitez.

Les enfants : La feuille de moringa est éventuellement sûr lorsqu’elle est prise par la bouche, à court terme. La feuille de moringa a été utilisée avec une sécurité apparente chez les enfants jusqu’à 2 mois.

Diabète : Le Moringa pourrait faire baisser le taux de sucre dans le sang chez les personnes diabétiques. Surveillez les signes d’hypoglycémie et surveillez attentivement votre glycémie si vous êtes diabétique et que vous utilisez le moringa.

L’hypotension (pression artérielle basse) : Le moringa peut faire baisser la tension artérielle. On craint qu’il ne fasse trop baisser la pression artérielle, ce qui provoquerait des évanouissements et d’autres symptômes chez les personnes qui souffrent déjà d’hypotension.

Glande thyroïdienne peu active (hypothyroïdie) : Selon certaines études il semblerait que l’utilisation du moringa sur des personnes ayant une thyroïde peu active entraîne une aggravation. Soyez donc vigilant et parlez-en à votre médecin traitant pour qu’il puisse vous faire une analyse de sang avant toute prise de complément alimentaire.

Quel dosage de Moringa avoir ?

La posologie appropriée de moringa dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’existe pas suffisamment d’informations scientifiques pour déterminer une gamme de doses appropriées pour le moringa. De base pour un adulte vous pouvez prendre de 1 à 3 cuillère à café par jour ce qui correspond de 1 à 3 grammes de moringa . 

Gardez tout de même à l’esprit que les produits naturels ne sont pas toujours nécessaires. Une bonne alimentation, une alimentation équilibrée est parfois suffisante. Veillez à suivre les instructions pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien ou votre médecin ou un autre professionnel de la santé avant de les utiliser.

À très vite sur le blog Moringa Conseil


Moringa conseil, un site exclusivement dédié au Moringa.
Vous pouvez Télécharger GRATUITEMENT le Guide Moringa pour Débutant

MORINGA CONSEIL LUXEMBOURG
TOUT CONNAITRE SUR LE MORINGA AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG
SPÉCIALISTE DU MORINGA AU LUXEMBOURG
MORINGA LËTZEBUERG

Dernières nouvelles du blog

Le Moringa aide-t-il sexuellement ?

Le Moringa aide-t-il sexuellement ?
Vaste question, nous allons vous expliquer pour quelles raisons vous devriez en prendre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s